EXCURSIONS EN VOITURE

Beaucoup de localités de la Vénétie sont en retrait par rapport aux grands concurrents du flux touristique estival et par conséquent moins connues, mais n’en restent pas moins intéressantes pour le voyageur qui désire enrichir son bagage culturel. Pour cette raison, vous trouverez ci-dessous quelques itinéraires particulièrement intéressants au niveau culturel et paysager, que vous pourrez effectuer dans le proche arrière-pays.

 

Caorle – Porto S. Margherita – Duna Verde – Eraclea Mare – Jesolo/Punta Sabbioni – Venezia

Cet itinéraire, relativement bref, permet de parcourir une route panoramique jusqu’aux limites de la Lagune de Venise, qui se distingue par une flore typique constituée de roseaux et d’herbes lacustres, habitat pour beaucoup d’espèces d’oiseaux aquatiques. Une fois arrivés a Punta Sabbioni un vaporetto (bateau bus) vous attendra et vous portera directement à Venise.

 

Caorle – Concordia Sagittaria – Portogruaro – Sesto al Reghena – Pramaggiore – Summaga

Ce caractéristique bout de plaine se ramifie le long des fleuves Lemene, Reghena, Loncon et Lison. Concordia Sagittaria (Julia Sagittaria) fût fondée en 42 av. JC. comme colonie située sur l’antique voie romaine Via Annia. Concordia conserve encore aujourd’hui des monuments et des œuvres de style romain, dont le pont romain, les deux basiliques paléochrétiennes, les deux nécropoles, le baptistère et le clocher de style roman. Portogruaro: une sympathique petite ville de style médiéval et renaissance qui nait de part et d’autre du fleuve Lemene. De l’ancien bourg, on retiendra un intérêt tout particulier pour la via Martiri della Libertà (rue des Martyrs pour la Liberté), la Piazza della Republica (Place de la République) et sa Mairie, la Cathédrale et les Moulins. Sesto al Reghena: est un ancien centre où passe le fleuve Reghena et où s’élève l’Abbaye bénédictine fondée vers 741 dans laquelle on peut admirer quelques fresques, certaines d’entre elles faisant partie de l’école de Giotto. Pramaggiore: localité célèbre pour l’Exposition Nationale des Vins. Vous ne manquerez pas aussi une visite à l’œnothèque pour y déguster les vins de pays. Summaga: dans le bourgade se situe une ancienne abbaye bénédictine dans laquelle on peut y admirer les fresques de la coupole et des façades représentant des scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament.

 

Caorle – S. Stino di Livenza – Mestre/Venezia – Oriago – Mira – Dolo – Padova

Cet itinéraire suggestif parcourt la Riviera del Brenta où les amoureux d’art pourront admirer et visiter extérieurement et intérieurement quelques unes des plus belles Villas de la Vénétie, situées aux confins de Venise et de Padoue, qui furent commanditées entre le XVI° et XIX° siècle par des familles patriciennes vénitiennes et construites par les plus célèbres architectes de l’époque. A Oriago, Villa Gradenigo; à Mira, Villa Venier Contarini avec quelques fresques de Francesco Ruschi; à Dolo,Villa Ferretti-Angeli de Vincenzo Scamozzi; à Stra, Villa Pisani, aujourd’hui Nationale. Est celle-ci, ajoutée à Villa Manin de Passariano, la plus grande de toutes. Notre itinéraire se poursuit toujours le long du fleuve Brenta pour arriver à Padoue, une des villes d’art majeures de la Vénétie, célèbre pour son Saint-Patron Antoine. Nous conseillons vivement de visiter la Basilique de Saint Antoine, la Piazza delle Erbe, proche du Dôme et du Baptistère, la Chapelle des Scrovegni avec les fresques de Giotto et le musée Civique.

Caorle – Motta di Livenza – Oderzo – Conegliano – Vittorio Veneto – Valdobbiadene

Cet itinéraire permet de parcourir une partie de la colline sur laquelle triomphe le Prosecco, le spumante (vin mousseux) vénitien par excellence. La route serpente à travers le Montello, théâtre de la Grande Guerre et aujourd’hui culte de la gastronomie typique, devenue célèbre grâce aux champignons, à la soppressa (type de saucisson) et par son excellent vin de pays.Conegliano: ville du vin et de la grappa (eau de vie), elle est le siège, de 1877, d’une très grande école de Viticulture et d’Œnologie, mais conserve également de remarquables témoignages historiques: la Cathédrale du XIVème siècle, l’Eglise San Martino et le Musée du Château. Vittorio Veneto: ville de la Victoire (guerre 1915-1918), elle s’étend en partie en plaine et en partie sur le flanc de la colline d’où s’élève le château S. Martino d’origine lombarde. Outre la visite du Musée de la Bataille et celle de la Cathédrale du XVIIIème siècle, il ne faut pas manquer une ballade dans le charmant bourg antique de Serravalle, un des centres historiques régionaux les mieux conservés. Follina: d’un grand intérêt la monumentale Abbaye bénédictine remontant à 1150 et le Cloître annexe, le Baptistère et la Salle Capitulaire. En poursuivant en direction Valdobbiadene, entre collines tapissées de vignobles et villages riants, vous pourrez savourer, dans les boutiques pittoresques reconnaissables à leur enseigne particulière, d’excellents vins de Prosecco et de Cartizze produits dans cette zone. A Maser une petite route mène à Villa Barbaro, œuvre d’André Palladio construite en 1560. Dans le parc derrière la Villa, se trouve le museo delle Carrozze (Musée des Carrosses) qui renferme une collection originale de véhicules. A Asolo, charmant bourg de style médiéval, vous pourrez admirer le suggestif Château de Caterina Cornaro avec son très beau jardin. Il faut laisser la voiture et poursuivre à pied pour pouvoir visiter ce bourg pittoresque où en se promenant entre ruelles et porches se distinguent, entre les coteaux, la Villa Pisani et la Villa des Armeni.

 

EXCURSION EN BATEAU

On ne peut pas laisser Caorle sans avoir vu avant la lagune, lieu si cher au célèbre écrivain Ernest Hemingway. Un endroit encore intact où le temps s’écoule doucement, silencieux, et où on peut admirer et écouter les nombreux oiseaux qui se nichent dans cette zone. Vous pouvez monter à bord de la Motonave Arcobaleno ou sur le typique ″bragozzo″, la Serenissima (embarcation de la lagune s’adaptant aux fonds peu profonds), qui tous les jours partent du port de pêche du village et traversent les mêmes voies d’eau des pécheurs pour rejoindre les ″casoni″, constructions typiques en roseaux, un temps utilisés comme habitations pour les familles de pêcheurs qui demeuraient ici pour de longues périodes de pêche.

Le moyen le plus approprié pour visiter la lagune est sans aucun doute le bateau qui nous permet de nous enfoncer dans ce dense réseau de canaux et de miroirs d’eau pour apprécier le silence et les bruits que la nature sait émettre mais également observer de plus prés ce complexe maillon que l’eau crée avec ses flux cadencés par le rythme lent et régulier de la marée.

Vous pouvez également visiter ces lieux en vélo grâce aux parcours cyclables qui traversent toute la zone de la Valle Vecchia, plus connue comme ″Brussa″. Il s’agit d’un vrai petit trésor de la nature que vous pourrez admirer en parcourant le sentier de 12 km qui se déroule en son intérieur, indiqué par une bonne signalisation. Vous aurez ainsi l’occasion de visiter les casoni, le port de Falconera, une des rares zones lagunaires ouvertes encore existantes, fréquentées par de nombreux oiseaux de marécages, mais également la vaste pinède qui s’étend derrière le littoral de Valle Vecchia, dernière parcelle de plage pas encore urbanisée par la côte vénitienne, avec ses dunes naturelles pittoresques, sa végétation d’arbres, où les tortues marines viennent encore y déposer leurs œufs. Les meilleures saisons pour effectuer une excursion en VTT, ou à cheval, sont celles de l’automne et du printemps, quand la végétation avec son infinité de nuances de couleurs offrent des paysages enchanteurs.

Un bateau S. Lunardo vous permettra de rejoindre les proches localités de Concordia Sagittaria et Portogruaro et déguster, durant le déjeuner qui vous sera servi à bord, des plats de la tradition locale.

Si ensuite vous désirez visiter Venise, nous vous conseillons de prendre la motonave Caorle qui part du port de Caorle et qui vous fera débarquer, après une agréable traversée en mer le long de la côte vénitienne, aux abords de la place Saint. Marc.

Et pour finir, pour les amoureux de la pêche sportive, l’Adriatica Club Charter organise des excursions journalières en haute mer en mettant à disposition tout le matériel nécessaire, l’expérience et les compétences de ceux qui considèrent la mer une vraie passion.

 

EXCURSIONS EN VÉLO

Pour les amoureux du vélo, Caorle dispose d’un vaste réseau de parcours cyclables qui relient le chef-lieu aux villages proches et qui permettent d’explorer et d’admirer les beautés du paysage environnant.

On peut partir du centre historique, en direction de Spiaggia di Levante, passer devant l’église de la Madonna dell’Angelo, parcourir le front de mer et poursuivre jusqu’aux casoni, typiques habitations de pêcheurs.

Pour ceux qui aiment la nature, l’itinéraire à ne pas manquer est celui qui relie Caorle à Valle Vecchia, une oasis naturelle encore vierge où demeurent des espèces rares d’animaux parmi lesquels de nombreux oiseaux aquatiques et des rapaces dont le Tarabuso (Butor) et le Cavaliere (Chevalier) d’Italie.

Un autre parcours intéressant est celui qui s’étend le long du fleuve Livenza et qui relie Caorle à Ca’ Corniani, important centre agricole et d’autres petites localités telles que Ca’ Cottoni, San Giorgio di Livenza et Torre di Mosto.

On peut aussi effectuer un tour agréable et détendu à vélo le long de la piste cyclable qui traverse Porto Santa Margherita, Valle Altanea et Duna Verde jusqu’à regagner Eraclea Mare.